L'explosion de Chloé Herbiet

Avouons-le, nous connaissons tous au moins un champion de l'entraînement. C'est-à-dire une personne capable de sortir des prestations incroyables à l'entraînement mais incapable de les reproduire une fois en course officielle lorsqu'il y a un soupçon de pression. Peut-être que certains d'entre vous pensaient que c'était le cas de la jeune Chloé Herbiet mais force est de constater que la protégée de Thomas Vandormael vient clairement de claper le bec à ses détracteurs. Si toutefois, elle en avait. Durant ce mois de mai, la tempête Herbiet rafle tout sur son passage.

Herbiet 4 bis

Photo : Baptiste Huberland.

Auteure de quelques brillantes sorties à l'entraînement dont un 10k en 37'02" il y a quelques semaines, Chloé Herbiet avait à coeur de confirmer sa bonne forme actuelle lors d'une épreuve officielle. C'est désormais chose faite puisque la membre du Waremme Athletic Club Oreye vient de s'offrir le titre de championne francophone sur 1500m outdoor. Et elle ne s'est pas contentée que de cette breloque. En effet, le lendemain, elle signait un nouveau record personnel sur 10k route grâce à un chrono de 36 minutes et 20 secondes, soit une moyenne de 3'37"/km. Une performance qui lui aurait permis de figurer dans le top 10 belge féminin en octobre dernier. Inutile de dire que la « petite » Chloé est en train de prendre une autre dimension.

« Cela n'était pas prévu de courir un 1500m si tôt dans la saison mais nous avions peur qu'en l'absence de référence officielle sur 3000m, je ne sois pas reprise pour le championnat. Donc je me suis inscrite sur cette distance qui me permettait, de plus, d'accumuler moins de fatigue avant la course du lendemain qui était mon réel objectif. J'avoue m'être préservée lors du 1500m. D'ailleurs, j'étais vraiment surprise de me sentir aussi à l'aise durant la course. Au départ, je venais pour jouer le podium mais je me sentais tellement bien qu'à 300m de l'arrivée, j'ai tenté de m'échapper pour viser la gagne » déclare-t-elle, toujours surprise de sa prestation à l'heure actuelle. Il faut croire que les entraînements avec ses sparring-partners, Nathan André Geada Da Silva et Alexis Fadda pour ne citer qu'eux, ont porté leurs fruits.

« La course de 10k se disputait aux Pays-Bas avec un plateau très relevé. Par exemple, la lauréate est une fille qui avait déjà couru cette distance en 33 minutes... En réalité, j'espérais un chrono sous les 37 minutes. Pourtant, durant les 8 premiers kilomètres, sans m'en rendre compte, j'étais sur des bases pour boucler la course sous les 36 minutes ! » dixit celle qui goûtait pour la première fois aux chaussures avec une plaque en fibre de carbone et qui a malheureusement connu un gros passage à vide entre son huitième kilomètre et le neuvième (3'55"). Il faut dire que cette portion était fortement exposée au vent. Grâce à un mental d'acier, elle a pu boucler son ultime kilomètre en 3'33" et obtenir ce joli nouveau record personnel.

« Je ne pensais pas cela possible pour cette saison mais finalement je pense être en forme pour courir 10k sous les 36 minutes. J'y crois, je m'en sens capable! » conclut-elle et comment lui donner tord ? L'enchaînement des deux compétitions n'a pas dû être simple à digérer physiquement et mentalement. On y ajoute le stress et la fatigue liés à son stage de sage femme, les 4 heures de route le samedi, se lever à 5h du matin le dimanche pour de nouveau réaliser 4h de trajet... Inutile de dire que les conditions n'étaient probablement pas optimales pour exploiter au mieux son potentiel.

Un petit corps fragile souvent occupé à jouer de malchance les trois dernières années, Chloé Herbiet semble avoir trouvé la régularité nécessaire lui permettant de littéralement exploser au niveau francophone. Dorénavant, pourquoi pas se rapprocher du gratin national lors des prochains championnats de Belgique de 10k sur route ? Mesdames, mesdemoiselles, méfiance...Elle arrive.

Herbiet 2« Elle commence à concrétiser tout l’excellent travail de ces derniers mois. Elle a passé plusieurs caps cette année, et là on est à la croisée des chemins. Sur 1500, une ou deux séances ont montré qu'elle peut espérer s’approcher petit à petit des 4’30. La course étant partie sur des bases beaucoup plus lentes vu la météo, je ne suis pas surpris mais tout de même très content de l’avoir vue décoller dans les 300 derniers! Elle qui a toujours considéré ne pas être une bonne finisseuse, ça prouve qu'elle a progressé sur tous les plans. Surtout que préparer un 1500 et un 10000 et être au top aux deux n’est pas chose aisée dans la programmation! Et encore moins dans la concrétisation! Mais il fallait saisir les opportunités de courir vu la période ! Le 10k, c’était une super course. Les hollandais ont fait ça comme des chefs. On devrait s’inspirer pour relancer nos courses sur route! Le parcours n’était pas particulièrement roulant. Elle passe en 17.55 au km5, tout en aisance. Ça me laisse penser qu’elle sera vite sous les 36’ avec un peu de fraîcheur. D’autant plus que le 1500 avait lieu le soir et le 10km le lendemain matin... enchaînement pas facile. Symboliquement, contrôle anti-dopage après le 1500! Comme si c'était le signe qu’elle entre là tout doucement dans quelque chose de sérieux. Maintenant place aux 3000-5000, qui devraient être le créneau le plus adéquat pour elle à moyen terme » déclare son coach, Thomas Vandormael.

Date de dernière mise à jour : 24/05/2021

  • 3 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×