Créer un site internet

Rosu, septuple championne de Belgique

Appre?cie?e de tous pour sa loyauté et son extre?me gentillesse, Mélanie Rosu est une athlète très discrète qui ne fait pas de vagues et pourtant, son palmarès pourrait en faire pâlir plus d'une. Véritable spécialiste des courses en Cité ardente, elle a notamment réalisé trois podiums consécutifs sur la Corrida des remparts (2017, 2018, 2019), deux secondes places au Jogging de la Forme du coeur en 2018 et en 2019 ainsi qu'une troisième place lors des 15km de Liège en 2019. Tout le monde a également encore bien en mémoire ce fabuleux podium obtenu lors de la Huy Night Run en 2018 où elle était parvenue à dominer quelques pointures dont Benoite Van Renterghem et Irène Tosi. Il s'agit donc d'une personne capable de réaliser quelques coups d'éclats lorsque le temps lui permet de s'entraîner un tant soit peu. Des prestations qui ne sont pas passées inaperçues puisque MJ Sport a décidé d'en faire l'une de ses ambassadrices en 2018. Rencontre avec la guerrière Mélanie Rosu.

Melanie rosu

Photo : Louis Maréchal.

[ L'AMOUR DU SPORT DANS L'ADN DES ROSU ]

Dans la vie de tous les jours, Mélanie Rosu, 38 ans, est pharmacienne et enseignante pour les assistants en pharmacie. Mais elle est aussi et surtout maman de deux adorables enfants de 13 et 11 ans, Amélie et Adrien. Ce n'est un secret pour personne, dans cette famille, tout le monde pratique un sport que ce soit ses parents ou ses sœurs, Adeline et Stéphanie. Vaillance et amour du sport sont véritablement inscrits dans l'ADN des Rosu. Ainsi, on notera qu'Amélie Pierlot, la fille de Mélanie Rosu, fut sacrée vice-championne de Belgique de triathlon dans sa catégorie cette année et championne francophone. Mélanie Rosu, elle, est principalement connue grâce à plusieurs victoires et quelques podiums prestigieux en course à pied mais elle représente bien plus que cela. En effet, elle a également porté les couleurs de notre pays à l'aviron. Une discipline dans laquelle Mélanie a récolté 7 médailles d'or nationales, rien que ça.

[ SA SPÉCIALITÉ EN COURSE ? SES ENTRAINEMENTS ?]

Ses proches le savent, Mélanie Rosu possède un emploi du temps assez chargé et il n'est pas toujours simple pour elle de trouver le temps de s'entraîner correctement. Cela a d'ailleurs toujours été la grande question : « Quel niveau pourrait avoir Mélanie Rosu si elle avait davantage de temps pour le sport ? ». Certains répondront simplement que lorsque l'on veut, on trouve toujours le temps. C'est peut-être vrai mais dans certaines situations, ça n'est pas toujours facile. Elle nous explique...

« J'ai commencé à courir après la naissance d'Adrien car l'aviron me prenait trop de temps. En fait, courir me permet d’évacuer le stress de la journée et de me dépasser, de me fixer des objectifs à atteindre. Ma spécialité ? Ce sont les courses de 10 à 20 kilomètres et plus particulièrement le trail. Je n’ai pas vraiment une semaine type d''entraînement. Je cours quand cela se met bien avec les activités de mes enfants. Par contre, j’essaie de varier les plaisirs... Je fais aussi du vélo et de la natation. Sinon, je fonctionne surtout au feeling, quand je me sens bien dans mes sorties, j’accélère! Je n'ai pas le choix que de prendre du repos passif lorsque le planning est trop chargé et que je n'ai pas l'occasion de sortir m'entraîner » dixit la protagoniste.

En 2021, Mélanie Rosu espère pouvoir enfin passer sous la barre des 40 minutes sur 10k et pourquoi pas, retenter l'aventure sur marathon avant la fin de l'année. Pour rappel, en 2013, elle avait bouclé le marathon de Cologne en 3h28'12" tandis qu'en 2014, elle avait réalisé un chrono de 3h42'59" à Amsterdam. Plus qu'à espérer que le COVID-19 nous permette de recourir en compétition...

Date de dernière mise à jour : 11/12/2020

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×