Créer un site internet

David Havet (Herve) taille patron !

Vendredi avait lieu le jogging de Olne, une organisation signée Somja qui a rassemblé près de 350 coureurs masqués sur l'épreuve principale (8km). Des chiffres qui ont résonné comme une victoire pour le comité organisateur et on peut les comprendre. Malgré toutes les contraintes, le peloton était présent avec sa bonne humeur habituelle. La sécurité de tous fut assurée et c'est le sport en général qui en est sorti gagnant. Parlons en de sport d'ailleurs... Car si cette édition 2020 a été un succès en terme de quantité, que dire de la qualité ? En jetant un bref coup d'oeil sur le terrain de foot avant le départ, on pouvait apercevoir Paolo Straet (Herve), triple vainqueur de l'épreuve (2017, 2018 et 2019), David Havet (Herve) récent vainqueur du jogging des Chapelles à Froidthier, Patrick Philippe (Jog'in Attitude), l'homme aux 300 victoires dont on dit qu'il est immortel, Eddy Vandeputte, le véloce gaillard de Malmedy, le célèbre Sébastien Mahia, ancien vainqueur du Challenge Delhalle, et surtout, celui dont le nom était sur toutes les lèvres, Mikail Demirkazan (Herve). Même engouement côté féminin puisque Irène Tosi (Jog'in Attitude), Anne Hansez (Herve), Mélanie Stordeur (FCHA), Léa Scheppers (H-F), Aline Pesser, Margaux Bovy (Jog'in Attitude) et Pauline Mostert (H-F) étaient toutes de la partie. Un plateau relevé comme on l'aime! Bien malin était celui qui allait pouvoir donner le nom du vainqueur... Coronavirus oblige, le départ de la course se faisait par vagues de plus ou moins dix personnes. Cela n'a pas empêché les ténors masculins de s'élancer ensemble à l'assaut de ce tracé varié de type montagnes russes.

119511874 329472958391305 4342120529982613212 n 1

HAVET AU POUVOIR, STRAET IMPUISSANT, DEMIRKAZAN MIS KO

Il ne fait pas beaucoup de bruit mais si c'était lui le nouvel homme fort du club de Herve ? Bien positionné dés le début, David Havet n'a pas mis une seconde avant de montrer ses intentions de jouer la gagne. Au coude-à-coude avec son coéquipier de club, il n'a pas tremblé et s'est finalement offert une victoire en taille patron.

« Les favoris sont partis dans la même vague. Je me suis rapidement retrouvé en duel avec Mikail... Et puis au 6ème kilomètre, il a totalement lâché... Est ce que c'était une blessure ? J'espère que non. Bref, c'était une course difficile face à un très très bon adversaire. Elle m'a fait énormément plaisir. » commente le lauréat. Difficile de croire que Mikail Demirkazan se soit blessé étant donné que deux jours plus tard, il remportait le jogging de Chaudfontaine devant Arnaud Renard (WACO). L'athlète a vraisemblablement explosé sous le rythme infernal de son partenaire ou il a baissé les armes volontairement afin de s'économiser pour dimanche. Finalement, il se classa sixième de ce jogging de Olne devant Antoine Regnard. Deuxième de la course à une minute du vainqueur, Paolo Straet voyait sa série de trois victoires consécutives sur ce terrain prendre un violent coup d'arrêt. Pour compléter le podium, l'increvable quinquagénaire Patrick Philippe qui ne cessera donc jamais de nous surprendre. Le Liégeois ne termine qu'à cinq secondes de la deuxième place.

LA ROUTINE TOSI, HANSEZ SURPREND STORDEUR

Chez les filles, la logique fut respectée et personne n'en doutait réellement... Ainsi, Irène Tosi (Jog'in Attitude) s'est imposée sans forcer son talent (30'07"). L'italienne a terminé sa course avec plus de trois minutes d'avance sur sa plus proche poursuivante qui n'est pourtant pas n'importe qui. Mieux, elle n'est qu'à une minute et quelques secondes du chouchou des médias, Sébastien Mahia, ancien vainqueur du Challenge Delhalle toutes catégories. Inutile de dire qu'elle est dans une forme étincelante. Derrière, c'est Anne Hansez (33'36") qui a raflé la première place d'honneur une poignée de secondes devant la hannutoise Mélanie Stordeur (33'44"). Surprenant lorsque l'on sait que Anne pouvait à peine apercevoir les talons de Mélanie lors des dernières manches de cross-country il y a quelques mois. Signe incontestable de la progression de l'athlète de Herve.

TU ME BATS, JE NE TE PARLE PLUS !

« Je suis très déçu de la réaction de Mikail... J'ai toujours été correct et respectueux avec lui. Apparemment ce n'est pas la première fois qu'il fait ça. Mais bon , tant pis » telles sont les dernières paroles du lauréat. Il y aurait-il du rififi dans l'air au club de Herve ? En creusant un peu, il semblerait en effet que M.D. soit du genre mauvais perdant. Pour faire bref, si vous le battez, il vous supprime aussi tôt de sa liste d'amis facebook. Le genre d'histoire qui ne devrait pas avoir sa place dans le monde du sport. Ambiance à Herve...

Date de dernière mise à jour : 12/11/2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Charles
    • 1. Charles Le 15/09/2020
    Impressionnant!

Ajouter un commentaire

 
×